Religieuses

Soeurs de l’Institut Mater Boni Consilii

Tableau Mater Boni Consilii

L’Institut Mater Boni Consilii a été fondé en 1985 dans le but de rendre à Dieu, par la célébration du Saint Sacrifice de la Messe, la gloire qui lui est due, et il se présente comme un moyen de persévérance dans la fidélité absolue au dépôt de la foi révélée par Dieu et proposée par le magistère infaillible de l’Église catholique, en ces temps de désorientation.

Jusqu’en 2004, l’Institut avait pour membres des prêtres et des laïcs. Cependant, dès l’origine, la possibilité d’une branche féminine vivant sous l’observance d’une Règle religieuse dans le cadre de l’Institut était envisagée. Ce qui n’était alors qu’une possibilité tend à se concrétiser avec la formation en cours d’une “Congrégation de Sœurs de l’Institut”.

L'IMBC et ses religieuses

But de la Congrégation naissante

En premier lieu, et en commun avec tous les Instituts religieux, les Sœurs recherchent d’abord leur propre sanctification, sans laquelle elles ne pourraient s’adonner fructueusement à la pratique des œuvres de charité qu’elles seront amenées à effectuer.

Le but particulier de la Congrégation est “l’aide au ministère sacerdotal des prêtres de l’Institut (diffusion de la bonne doctrine et de la bonne presse, secrétariat, entretien de la maison, aide aux retraites spirituelles)”… “la propagation de la dévotion à Notre-Dame du Bon Conseil, la direction d’écoles, camps de jeunesse, jardins d’enfants et patronages, le catéchisme, et en général l’exercice des œuvres de miséricorde spirituelles et corporelles, selon les finalités de l’Institut Mater Boni Consilii”. (Constitutions des Sœurs de l’Institut).

Le programme est vaste, mais proportionné aux besoins si grands et si urgents des âmes dans la situation de crise que nous vivons aujourd’hui. Il est grand et beau, parce qu’en se dévouant au service des prêtres, les Sœurs peuvent œuvrer humblement, mais efficacement au salut des âmes, tant d’une manière matérielle que spirituelle, en servant Jésus-Christ dans la personne de ses ministres.

Portrait saint François de Sales

Saint François de Sales

Esprit de la Congrégation

En tant que membres de l’Institut, les Sœurs doivent travailler à acquérir et à faire croître en elles l’esprit de l’Institut Mater Boni Consilii constitué principalement par la recherche constante de la gloire de Dieu en toute chose, un attachement et une soumission toute filiale à la Sainte Église et à ses enseignements, la recherche de leur propre sanctification, et enfin la pratique de la charité envers le prochain.
Dans la situation actuelle de l’Église, les sœurs adhèreront à la Thèse de Cassiciacum, reconnaissant la vacance formelle du Siège Apostolique.
Un amour et une dévotion toute particulière envers la Sainte Messe doit aussi les animer, ainsi qu’une dévotion inconditionnelle envers la Patronne de l’Institut, la Mère du Bon Conseil.

Sous le patronage de Notre-Dame du Bon Conseil

Medaille Mater Boni ConsiliiProfondément conscientes de leur faiblesse, les Sœurs de l’Institut Mater Boni Consilii nourrissent une dévotion toute filiale à Notre-Dame, la considérant comme leur Mère chérie, de laquelle elles attendent tous les secours nécessaires pour leur sanctification personnelle, pour les activités qu’elles sont amenées à remplir, pour leur persévérance. Elles lui offrent donc leur personne, s’abandonnant entièrement entre ses mains pour être conduites par Elle sur le chemin du ciel et lui confient leurs moindres actions, afin qu’Elle-même les offre à son divin Fils.
Elles la vénèrent plus spécialement sous le titre de Mère du Bon Conseil, la regardant comme leur guide en toute chose et se tenant dans la continuelle disposition de recevoir de Notre-Dame tous les conseils, les inspirations nécessaires pour faire en tout ce qui sera le plus agréable à Dieu.
Elles la prient avec une ferveur toute particulière en ce temps de crise, afin qu’Elle obtienne aux prêtres les grâces dont ils ont besoin pour leur ministère et les illumine de ses conseils.

État actuel de la Congrégation

En ce moment, la Congrégation des Sœurs de l’Institut n’en est qu’à ses débuts… Plaise à Dieu d’envoyer de nombreuses ouvrières généreuses, désireuses de se consacrer sans réserve à Lui en travaillant de toutes leurs forces à leur sanctification et au salut des âmes, pour la Gloire de Dieu !

Activités actuelles

Dans l’état actuel, les activités se divisent entre l’aide à la Maison Mère de l’Institut, travaux de secrétariat, catéchisme, l’élaboration d’un bulletin de la Croisade Eucharistique, activités pour les jeunes, sorties et brèves retraites pour les enfants… En été, les occupations varient avec l’aide aux camps de la Croisade Eucharistique et aux retraites de saint Ignace.

Photo des Soeurs de l'IMBC avec les enfants Camp Soeurs IMBC 2007

Constitutions et Règles de l’Institut : à la suite de saint Jean Bosco

Les Constitutions des Sœurs de l’Institut, de même que l’habit, sont inspirées et basées sur les Constitutions écrites par saint Jean Bosco pour les Filles de Marie Auxiliatrice.
Ces Constitutions présentent l’immense intérêt d’avoir été écrites par saint Jean Bosco dans un temps de crise, marqué par un profond caractère anti-religieux.
Il est aussi d’un grand réconfort, eu égard à l’absence d’autorité que nous connaissons, de savoir que les Règles que nous suivons ont été approuvées par un véritable Souverain Pontife, et de penser que, dans une époque si similaire et si proche de la nôtre, elle ont porté sur la voie de la sainteté un grand nombre d’âmes, et ont fait tant de bien sur toute la terre.

Portrait de saint Jean Bosco

Saint Jean Bosco

 

Conditions d’acceptation et aperçu des étapes à franchir

Peu de conditions sont requises pour être admise comme Postulante : “être âgée de moins de trente ans, avec d’excellentes mœurs, bon caractère, sincère disposition aux vertus propres de l’Institut et une santé suffisante”. (Constitutions des Sœurs de l’Institut).

Le postulat s’effectue sur une durée de six mois. Durant ce temps, la postulante étudie profondément l’esprit de l’Institut, les activités qu’elle pourra être amenée à exercer au regard de ses propres capacités, et considère si Dieu l’appelle effectivement à se consacrer à Lui dans cet Institut.

La cérémonie de Prise d’Habit marque alors le début de la période du noviciat qui s’étend sur deux ans (ci-dessous l’imposition du scapulaire de Notre-Dame du Bon Conseil lors de la prise d’habit). Tout en continuant à approfondir sa vocation, la novice s’imprègne toujours plus de l’esprit de l’Institut, en se formant à la vie religieuse notamment par l’étude des vœux qu’elle se prépare à prononcer.

Photo d'imposition du scapulaire

Puis, les deux ans écoulés, la novice émettra enfin les vœux triennaux de Pauvreté, Chasteté, Obéissance, avant de les prononcer de manière définitive, moment qui marquera alors le don sans réserve d’elle-même à Dieu.

Au milieu de ce monde complètement absorbé par les jouissances terrestres et dans l’oubli total de Dieu, combien sont nécessaires les âmes qui se livrent sans réserve à Lui en mettant à son service divin toutes leurs forces, toutes leurs capacités, toute leur existence, s’offrant ainsi pour le salut des âmes.

Prions le Maître de la moisson d’envoyer de nombreux ouvriers à la moisson !
Que les jeunes filles qui désirent se donner entièrement à Dieu, ou même seulement étudier sérieusement leur vocation n’hésitent pas à prendre contact avec nous.
“…Et quiconque a quitté pour l’amour de moi, sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou son père ou sa mère, … recevra le centuple et aura pour héritage la vie éternelle” (Matth. XIX, 27-29).
 


Pour contacter les Sœurs de l’Institut Mater Boni Consilii :

Casa Maria Ausiliatrice
Località Carbignano 40
10020 Verrua Savoia (TO) – Italie
Tél. : +39 016183 9335

Sœurs de l’Institut Mater Boni Consilii
350 route de Mouchy
58400 Raveau (France)
Tél. : 03 86 70 11 14

Par e-mail :

Maison des Soeurs de l'IMBC

Copyright © 2016 - 2017 Centro Librario Sodalitium