Memento de Mgr Guérard des Lauriers o.p.

Padre Guérard des Laurieres« Jésus a été jugé, condamné, maltraité, crucifié, enseveli ; “tout est consommé” (Jn XIX,30) ; les plus fidèles l’ont suivi jusqu’au bout, à leur tour ils quittent le tombeau. Marie, Elle aussi, retourne en sa demeure : ses compagnes reviendront… Marie ne reviendra pas. Elle quitte le tombeau sans l’espoir inavoué dont se bercent les faibles : aimant plus que les autres, Marie souffre le plus, Elle sait qu’Elle ne retrouvera plus Jésus comme “avant”. Elle croit, et cela lui suffit.
Va-t-en de ton pays, de la maison de ton père, va dans le pays que je te montrerai, et “je ferai de toi une grande nation”… (Gen XII,1-2) Marie, partez : partez de ce Sépulcre, il est seulement le lieu de votre cœur de chair. Marie, partez : Jésus veut Vous faire Mère de tous les croyants.
Marie qui nous avez enseigné comment entreprendre le chemin de la Croix, enseignez-nous comment il faut achever. »

Tiré de “La voie royale” de
Mgr Guérard des Lauriers

padre GdL

CURRICULUM VITAE

Né en 1898, près de Paris, Michel Guérard des Lauriers fréquente les établissements de l’enseignement laïc. Il entre à l’École Normale Supérieure en 1921, et passe l’agrégation de mathématiques en 1924.
Il étudie deux ans à Rome, avec le Professeur T. Levi-Civita, et prépare une thèse qu’il soutiendra à la Sorbonne sous la présidence du Professeur Elie Cartan.
Entré dans l’Ordre des Prêcheurs en 1926, il y fait profession en 1930, et est ordonné Prêtre en 1931. Professeur à l’Université dominicaine du Saulchoir depuis 1933, il enseigne également à l’Université pontificale du Latran à partir de 1961.
Ce séjour romain fut, pour le Père Guérard des Lauriers, l’occasion d’élaborer la partie doctrinale et de collaborer à la rédaction originale [due à Cristina Guerrini] de la lettre intitulée : « Breve esame critico del Novus ordo missæ », lettre adressée à Paul VI le 5 juin 1969, fête du Corpus Domini, par les Cardinaux Bacci et Ottaviani. Cette démarche valut au Père Guérard des Lauriers d’être congédié du Latran, en juin 1970, en même temps que le Recteur Mgr Piolanti et une quinzaine de professeurs tous jugés indésirables. Depuis lors, le Père Guérard des Lauriers vit « extra conventum », « cum permissu superiorum ».
Le Père Guérard des Lauriers est l’auteur de plusieurs ouvrages de théologie et de nombreux articles concernant la philosophie des sciences, la critique de la connaissance, la théologie spirituelle. Il est membre de l’Académie pontificale de St Thomas d’Aquin.

stemma domenicanoLe Père Guérard des Lauriers a publié, en 1978, puis dans les « Cahiers de Cassiciacum », une thèse jusqu’à présent non réfutée ; cette thèse consiste à affirmer la vacance formelle du Siège apostolique, certainement à partir du 7 décembre 1965.
Le Père Guérard des Lauriers a reçu la Consécration épiscopale, le 7 mai 1981, de Mgr Pierre-Martin Ngô-dinh-Thuc, ancien Archevêque de Hué : Consécration valide, eu égard au rite traditionnel intégralement observé (…).
Le Père Guérard est mort le 27 février 1988, et fut inhumé au cimetière de Raveau (Nièvre).

Copyright © 2016 - 2018 Centro Librario Sodalitium