Présentation de l’Apostolat de la Prière et du Centre Saint Joseph

• Monsieur l’abbé, à quoi sert l’Apostolat de la Prière ?

L’Apostolat de la Prière est une Ligue de zèle et de prière en union avec le Sacré-Coeur de Jésus, dont le but est de faire régner Dieu dans les âmes : c’est donc une oeuvre apostolique.
Elle comporte aussi une section à part pour les enfants qui s’appelle la Croisade Eucharistique : cette section pour les enfants regroupe ceux parmi eux qui, non seulement sont soldats de Jésus-Christ de par le sacrement de Confirmation, mais veulent être des soldats d’élite de Jésus-Christ (les Soeurs de l’Institut ont créé un groupe de la Croisade Eucharistique : veuillez donc vous adresser à ces dernières pour plus d’informations : ).

La prière est le principal moyen d’action de l’Apostolat de la Prière, mais non le seul : l’Apostolat de la Prière incite aussi ses associés à l’apostolat actif par une ou deux résolutions apostoliques à mettre en pratique chaque mois.
Cependant, dans l’esprit des fondateurs, l’action apostolique au sein de cette Ligue regardait principalement les zélateurs et zélatrices (degré à part que nous n’avons pas encore développé dans notre centre).
Le levier dont se sert cette oeuvre de zèle apostolique pour convertir et sanctifier les âmes reste, en premier lieu, la prière, la prière entendue au sens large et vrai de toute notre vie offerte à Dieu, la prière associée (c’est-à-dire en union avec tous les autres associés), et surtout la prière unie à celle du Coeur de Jésus vivant dans l’Eucharistie.

• Quelques mots pour convaincre de l’utilité de cette dévotion dans le monde actuel ?

La particularité de cette Ligue de prière et de zèle est la simplicité et la facilité des pratiques que l’on s’engage à remplir pour en faire partie. C’est pourquoi cette Ligue convient et s’adapte à la vie aussi bien des religieux et des prêtres qu’à ceux des fidèles les plus absorbés par leurs occupations journalières. Pour en devenir associé, elle ne demande pas en effet de s’engager à faire beaucoup de prières, mais principalement d’offrir à Dieu tout ce que nous faisons durant la journée depuis le lever jusqu’au coucher : c’est la pratique du Premier Degré de l’Apostolat de la Prière, pratique qui est le fondement de cette Ligue.
La grande simplicité et facilité de l’accomplissement des pratiques de l’Apostolat de la Prière explique que sa propagation a été si rapide par le passé.

• Pouvez-vous donner quelques chiffres pour illustrer cette dernière affirmation ?

Oui. L’Apostolat de la Prière est né à Vals en France, le 3 décembre 1844, parmi les étudiants d’un noviciat jésuite, sur l’initiative d’un de leurs maîtres et directeurs spirituels, le R. P. Gautrelet.
Cinq ans seulement après sa création, en 1849, l’Apostolat de la Prière jouissait déjà d’une approbation officielle du Pape Pie IX et de très nombreuses indulgences accordées par celui-ci.
En 1884, il comptait des milliers d’associés dans le monde entier avec plus de 35 000 centres différents, et 15 bulletins dans plusieurs pays.
Dans les années 40, il y avait plus de 35 millions d’associés de l’Apostolat de la Prière à travers le monde ! Il fut enrichi de plus de 500 indulgences plénières et fut loué et approuvé par les Papes Pie IX, Léon XIII, S. Pie X, Pie XI et Pie XII.

• Dans la pratique, que faut-il faire pour faire partie de l’Apostolat de la Prière ?

L’Apostolat de la Prière comporte trois Degrés d’adhésion.
Le Premier Degré requiert l’offrande chaque matin de sa journée au Sacré-Coeur suivant la formule bien connue suivante :
Divin Coeur de Jésus, je Vous offre par le Coeur immaculé de Marie les prières, les oeuvres et les souffrances de cette journée en réparation de nos offenses et à toutes les intentions pour lesquelles Vous Vous offrez continuellement sur l’Autel. Je Vous les offre en particulier pour… (préciser l’intention mensuelle donnée dans le billet mensuel).
Tout l’Apostolat de la Prière est résumé dans cette pratique du Premier Degré : offrir à Dieu toutes ses prières, actions et souffrances en union avec le Coeur de Jésus et à toutes les intentions pour lesquelles Notre-Seigneur intercède et S’offre en sacrifice pour nous.
Qui a compris une fois ces paroles est acquis pour toujours à l’oeuvre de l’Apostolat de la Prière et en comprend l’importance. On offre tout au Christ : prier, agir, souffrir, c’est toute la vie. Et le Christ fait sien ce que nous lui donnons : toute action faite en état de grâce, en collaboration avec Dieu, est méritoire pour le Ciel, nous est fidèlement compté, et devient une prière de demande et même, par l’offrande, une prière apostolique.

• En quoi consiste les deux autres Degrés de l’Apostolat de la Prière ?

Pour faire partie de l’Apostolat de la Prière, il suffit de remplir la pratique du Premier Degré, c’est-à-dire l’offrande chaque matin de sa journée au Sacré-Coeur par la formule propre à cette oeuvre citée ci-dessus et inscrite dans chaque billet mensuel.
Celui qui le veut peut y ajouter la pratique du Deuxième ou du Troisième Degré, ou des deux ensemble, pratiques aussi très simples :
Le Deuxième Degré requiert la récitation d’une dizaine du chapelet à l’intention fixée mensuellement dans le billet mensuel, et autant que possible en méditant le mystère fixé aussi chaque mois dans ce billet.
Le Troisième Degré requiert de faire une fois par mois une Communion offerte en réparation pour les péchés commis dans le monde (on connaît les conditions habituelles requises pour toute communion : être en état de grâce, avoir l’intention droite, être à jeun depuis 3 heures avant la communion).

• Pouvez-vous nous présenter le Centre Saint-Joseph de l’Apostolat de la Prière ?

Avec la crise dans l’Eglise et l’entrée en force du modernisme en son sein depuis le Concile Vatican II, cette Ligue de prière et de zèle en union avec le Sacré-Coeur créée, organisée et propagée par les Jésuites, a bien vite vu son esprit changer suivant le goût du jour et s’éloigner de celui donné à l’origine par ses fondateurs les R. P. Gautrelet et Ramière. Le nombre de ses adhérents s’est aussi effondré malheureusement.
Début 2003, M. l’Abbé Giuseppe Murro a pensé qu’il serait utile de créer un centre de l’Apostolat de la Prière fidèle à l’esprit, aux statuts et aux pratiques originels de cette association tant de fois louée par les Papes : il a aidé à réaliser cette oeuvre et la supervise.
Nous avons donc fait revivre un centre de cette association avec une lettre et un billet mensuels propres en langue française. Nous avons mis ce centre sous le patronage de S. Joseph, patron de l’Eglise universelle et de la vie intérieure, ainsi que patron secondaire de l’Institut.
Actuellement, après déjà bientôt 5 ans d’existence, malgré le temps qui manque pour mieux s’occuper de cette oeuvre si importante, nos lettres et billets mensuels sont tirés à plus de 400 exemplaires chaque mois.

• Pourquoi s’inscrire à notre centre S.-Joseph ?

Notre centre est le seul en langue française à notre connaissance qui soit resté fidèle à cette Ligue telle qu’elle a été bénie par l’Eglise avant le Concile Vatican II (ceci nonobstant nos moyens humains qui font que la qualité du fonds et de la forme de nos envois mensuels sont loin d’égaler ceux des temps florissants de cette oeuvre d’Eglise…).

Donnons maintenant les raisons positives de s’inscrire à cette Ligue :
  1. Parce que, dans l’esprit de prière, dans la dévotion à la sainte Vierge et dans la fréquentation des sacrements administrés en conformité avec la très sainte Foi, qui sont les pratiques inculqués par l’Apostolat dans ses 3 Degrés, on trouve les moyens de vivre en bon chrétien.
  2. Pour faire chose agréable au Sacré-Coeur. Qu’est-ce qui peut lui être plus agréable que de contribuer au salut des âmes ?
  3. Pour sauver nos frères si nombreux, spécialement de nos jours, qui marchent sur le chemin qui conduit en Enfer.
  4. Pour nous opposer aux ennemis du Christ et de la Foi de l’Eglise qui utilisent tous les moyens qu’ils peuvent dans leur entreprise diabolique de destruction.
• Mais est-il nécessaire de faire partie de l’Apostolat de la Prière pour employer ces moyens spirituels et tendre efficacement à ces buts ?

Vous pouvez, certes, remplir seul les pratiques de l’Apostolat de la Prière sans faire partie de notre association. Mais l’association ou union de la prière rend la prière infiniment plus puissante sur le Cœur de Dieu. Voici le trésor vraiment unique de l’Apostolat de la Prière : la force de l’association dans l’offrande de toute la vie à Dieu.
Autre raison pour la sanctification personnelle : l’engagement dans l’A. P. vous aidera à tenir vos résolutions de prière et d’offrande, et la lettre et le billet mensuels vous aideront à consolider votre instruction religieuse et à accroître votre ferveur dans la prière.

• Vous pensez donc que l’Apostolat de la Prière concerne tout catholique ?

Oui. Quel est en effet le catholique quelque peu soucieux de ses intérêts spirituels et du salut de ses frères qui hésitera à s’enrôler dans la croisade de l’Apostolat de la Prière ?

• Pour avoir plus d’informations, ou pour devenir associé de l’Apostolat de la Prière, que faut-il faire ?
  • Pour avoir plus d’informations sur notre centre de l’Apostolat de la Prière, ou en faire partie et recevoir la lettre de liaison et le billet mensuels, voyez les coordonnées postales et e-mail ci-dessous.
  • Pour recevoir lettre et billet par la poste, l’abonnement annuel est fixé à 10 euros, ou 12 euros s’il faut envoyer plusieurs exemplaires dans la même enveloppe pour des membres de la même famille. Les personnes qui auraient des difficultés financières sont “dispensées” de toute offrande.
    Vous pouvez aussi télécharger gratuitement en format PDF lettre et billet chaque mois à partir du site internet français www.sodalitium.eu. Dans ce cas, il serait bien de nous avertir de votre adhésion et à quel degré.
• Avez-vous un voeu à faire au sujet du centre Saint-Joseph de l’Apostolat de la Prière ?

Oui. Que vous nous souteniez par vos bonnes prières dans cette oeuvre d’apostolat si importante, mais qui requiert beaucoup de travail !


Si vous souhaitez télécharger les bulletins de l’Apostolat de la Prière, cliquez ici.

Si vous souhaitez vous abonner à l’Apostolat de la Prière, ou contacter son responsable, veuillez vous adresser à :

Apostolat de la Prière
Institut Mater Boni Consilii
350, route de Mouchy
58400 Raveau

e-mail :

Copyright © 2016 - 2017 Centro Librario Sodalitium