SODALITIUM

 
Ultime News
Annonces
Déclaration de l'IMBC au sujet de la consécration de Mgr Faure

Il est fait mention dans la déclaration ci-dessous de nos déclarations de 1988 à l'occasion des consécrations épiscopales de Mgr Lefebvre. Voici le lien pour y accéder (Sodalitium n°17 d'octobre 1988). On y parle en détails aussi du protocole d'accord du 5 mai 1988 entre Mgr Lefebvre et le Vatican, et on y explique entre autres l'expression “schisme capital”. Vous retrouvez ces articles et de nombreux autres dans notre rubrique “documents”.



Déclaration de l’Institut Mater Boni Consilii

au sujet de la consécration épiscopale
conférée par Mgr Williamson le 19 mars 2015
 
 
Comme tout le monde le sait désormais, Mgr Richard Williamson, un des quatre évêques consacrés par Mgr Lefebvre le 30 juin 1988, a à son tour consacré Mgr Jean-Michel Faure le 19 mars 2015, à Nova Friburgo au Brésil.
 
Dans un communiqué de la Maison Généralice, la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X a condamné cette consécration épiscopale avec des arguments et des expressions qui furent ceux des prêtres qui quittèrent Mgr Lefebvre en 1988 pour fonder la Fraternité Saint-Pierre ; la Fraternité Saint-Pie X gouvernée par Mgr Fellay accuse Mgr Williamson de “sédévacantisme” pratique, et de ne reconnaître l’autorité du Pape qu’en paroles (accusation  plus sérieuse de la part de la Fraternité Saint-Pierre, qui se soumit à Jean-Paul II, que de la part de la Fraternité Saint-Pie X qui, jusqu’à maintenant et au moins en apparence, désobéit encore habituellement à François Ier).
 
Beaucoup de catholiques, qui justement en tant que catholiques s’opposent au modernisme et à Vatican II, sont donc tentés de mettre leur espérance en Mgr Williamson, et se demandent si on ne peut pas approuver et reconnaître la consécraton épiscopale de Mgr Faure.
 
La consécration épiscopale du 19 mars 2015 se fonde explicitement sur celle de 1988, et –avec la lecture d’un “mandat romain” apocryphe – aujourd’hui comme en 1988  on y déclare ouvertement et catégoriquement, autant Mgr Williamson que Mgr Faure (qui l’a répété dans une interview du 18 mars), reconnaître l’autorité et la légitimité  de François Ier Bergoglio.
 
Voilà pourquoi, exerçant notre devoir de témoigner publiquement de la foi, nous ne pouvons pas ne pas répéter à propos de la consécration de 2015 ce que nous avions dit à propos de celle de 1988 (cf Sodalitium n°17 p.4-9 et voir ci-dessous), à savoir que l’acte accompli par Mgr Williamson implique : sacrilège et schisme capital ; une praxis de nature schismatique ; et une contradiction vivante – signe manifeste de l’erreur – en reconnaissant comme Souverain Pontife de l’Eglise catholique et Vicaire de Jésus-Christ sur la terre Jorge Mario Bergoglio dans le rite même de la Messe, et en accomplissant dans le même temps une consécration épiscopale contre sa volonté et dans l’intention explicite de s’opposer à son autorité et à son magistère.
 
Notre Institut invite donc les catholiques fidèles, qui s’opposent au néo-modernisme de Vatican II, à ne pas se laisser tromper par la Fraternité Saint-Pie X de Mgr Fellay, non plus que par la ‘Fraternité Saint-Pie X’ de Mgr Williamson : l’une et l’autre désirent en effet, de façon déclarée et programmatique, faire partie du bataillon de ceux qui reconnaissent Jorge Mario Bergoglio comme Vicaire du Christ, donnant donc pleine légitimité à son oeuvre de destruction (si cela était jamais possible) par le modernisme de l’Eglise et de la foi.
 
“Enfin, les événements récents confirment la position que prit, dans la crise actuelle, avec esprit de foi Mgr Guérard des Lauriers” (notre déclaration de juillet 1988).
 
Verrua Savoia, 20 mars 2015.

Pour télécharger cette déclaration en PDF


par sodalitium-france, Lundi, 23 Mars 2015 19:01 Commentaires(0), Lire Tout
Annonces
7 mars 1965 : Paul VI dit pour la première fois la Messe en italien

Ces derniers jours, Jorge Mario Bergoglio a fêté les 50 ans de la première Messe en italien (à l'occasion du début de la réforme liturgique), célébrée par Paul VI le 7 mars 1965. Aujourd'hui, fête de saint Joseph, patron de l'Eglise universelle (patron secondaire de l'Institut Mater Boni Consilii), nous republions un long article de l'abbé Francesco Ricossa en défense de la Messe latine et de sa langue. Nous vous en recommandons la lecture in extenso.

Pourquoi nous disons la Messe en latin

“Dimanche 7 mars, en l'église de Ognis­santi, Paul VI a célébré la messe vespertine en italien” (1). En ce premier dimanche de Carême 1965, et pour la première fois, la messe n'était plus dite en latin mais en langue vernaculaire. Mgr Bugnini, principal artisan de la rééforme liturgique, commente: “Ce 7 mars fut une date historique de la réforme liturgique, et l'une de ses pierres miliaires. C'était un premier fruit tangible du Concile encore en plein déroulement; le début d'un processus de rapprochement entre la liturgie et les assemblées participantes, le début de son changement d'aspect après des siècles d'uniformité inviolable” (2). C'est seulement quatre ans plus tard, le 30 novembre 1969, premier dimanche de l'Avent, que fut introduit un nouveau rite (Novus Ordo Missae), “impressionnant éloignement de la théologie catholique de la Sainte Messe” (3) pour les Cardinaux Ottaviani et Bacci, “admiration des autres églises et communautés chrétiennes”, pour Mgr Bugnini... (4). 

MisselNombreux sont ceux qui pensent ingénument que le nouveau rite, celui de Paul VI, est simplement la traduction du précédent en langue vulgaire. Il s'agit en réalité de deux textes presque totalement différents: la Messe codifiée par Saint Pie V (5) est le résultat de l'évolution du rite romain et de son continuel enrichissement depuis les catacombes jusqu'à nos jours; le rite de Paul VI par contre a été créé de toutes pièces par les liturgistes du “Consilium ad exequendam constitutionem de Sacra Liturgia” en collaboration avec les représentants des “églises” protestantes (6), dans l'esprit oecuméniste de Vatican II.

Pour lire la suite…


par sodalitium-france, Jeudi, 19 Mars 2015 12:32 Commentaires(0), Lire Tout
Annonces
In memoriam…

Aux membres de l'Institut Mater Boni Consilii, et à tous ses amis : in memoriam.


Laudemus viros gloriosos, et parentes nostros in generatione sua…
(Ecclésiastique 44, 1 ss).

Le 27 février de chaque année n'est pas un jour comme les autres pour notre Institut Mater Boni Consilii, dont les membres et les amis se réunissent autour de l'autel où est célébré le Saint Sacrifice de la Messe, l'Oblation munda annoncée par le prophète Malachie, pour le repos de l'âme de Mgr Michel-Louis Guérard des Lauriers, et également pour le repos de l'âme de Mgr Umberto Benigni qui tous deux, à cette date, quittèrent ce monde et furent appelés par Dieu à l'éternité. Avant même la fondation de notre Institut, ordonnés prêtres depuis peu, nous décidâmes de reprendre la bannière du Sodalitium Pianum de Mgr Umberto Benigni : c'était en 1982. C'est après avoir quitté la Fraternité Saint-Pie X, en décembre 1985, qu'eut lieu la rencontre avec Mgr Guérard des Lauriers, le 24 septembre 1986, qui donna à notre Institut sa forme, et traça sa voie, la Providence répondant ainsi à la demande de Bon Conseil adressée à la Vierge Marie. Aujourd'hui, nous nous honorons d'être encore fidèles au choix d'alors.

Pour lire la suite…

par sodalitium-france, Mardi, 17 Mars 2015 20:41 Commentaires(0), Lire Tout
Annonces
En souvenir de Don Putti

Don PuttiEn souvenir de Don Francesco Putti

Nous vous proposons une traduction française d'un texte publié sur notre site italien à l'occasion du trentième anniversaire de la mort de Don Francesco Maria PUTTI (le 21 décembre dernier), prêtre, et fondateur du bimensuel antimoderniste SI SI NO NO (dont le premier numéro parut en janvier 1975).

Fils spirituel de Padre Pio, qui encouragea son pénitent à répondre à l'appel du Seigneur et à monter à l'autel malgré son âge déjà mûr, Don Putti, à l'image du frère de Pietralcina, fut toujours un vrai prêtre, tant dans la célébration de la Messe, que dans l'administration du sacrement de pénitence et la direction des âmes. De caractère franc, il était aussi bon connaisseur de l'homme et de ses misères. De là le choix, pour sa revue, des paroles évangéliques : “Que votre oui soit oui, que votre non soit non”…

Pour lire la suite…


par sodalitium-france, Vendredi, 13 Mars 2015 16:52 Commentaires(0), Lire Tout
Annonces
Calendriers 2015

Calendrier 2015Le calendrier 2015 est disponible. N'hésitez pas à nous le commander pour l'offrir pour Noël et la nouvelle année.

Il sera consacré cette année au défenseur de la Foi et plus spécialement aux saints liés au Tribunal de l'Inquisition à travers les siècles. Des notices présentent chaque mois l'un de ces saints : de saint Pierre de Vérone à saint Pie V en passant par les martyrs d'Avignonet, etc.

Calendrier mural (42 x 27 cm), couleurs et images soignées, français et italien. Prix : offrande libre.

Un compagnon de voyage pour l'année 2015, un témoin édifiant dans votre maison ou au travail, une idée de cadeau utile, un moyen simple d'apostolat.


Le calendrier de poche (format portefeuille) de l'année 2015 est également disponible, n'hésitez pas à nous le demander...

Lire l'éditorial du calendrier 2015 dont voici un extrait :
Huit septembre 1907 : le Pape saint Pie X promulgue l'encyclique Pascendi dominici gregis pour condamner le modernisme, “rendez-vous de toutes les hérésies, voie ouverte à l'athéisme”. Dans le paragraphe VI de l'encyclique, le Pape Sarto énumère les points principaux du programme réformateur des modernistes : parmi eux la modernisation des Congrégations romaines, et en tête de toutes “celle du Saint-Office et de l'Index”. Lire la suite ici.

par sodalitium-france, Jeudi, 04 Décembre 2014 18:11 Commentaires(0), Lire Tout
Annonces
Conférence de l'IMBC à Paris


Mgr Guérard
Enregistrement de la conférence sur la Thèse de Cassiciacum à Paris le 30 n
ovembre 2014 :

La conférence tenue à Paris par M. l'abbé Francesco RICOSSA, directeur de la revue Sodalitium, pourra bientôt être écoutée sur internet : le lien sera disponible dès que possible, à suivre…

par sodalitium-france, Jeudi, 13 Novembre 2014 15:28 Commentaires(0), Lire Tout
Annonces
Exercices spirituels

Père ValletPrenez une bonne résolution pour votre vie chrétienne : fixez dès maintenant les dates de votre prochaine retraite spirituelle. “Cinq jours pour sauver votre âme. Cinq jours pour l'éternité” (à droite le Père Vallet qui a rédigé les Exercices de saint Ignace en cinq jours).

Toutes les dates des exercices spirituels en 2015 sont disponibles sur notre site dans la rubrique “Exercices spirituels ”.

Les prochaines dates :

- pour dames et jeunes filles : du lundi 27 juillet au 1er août, à Raveau (Nièvre).
- pour hommes et jeunes gens : du lundi 3 au samedi 8 août,
à Raveau (Nièvre).
- pour hommes et jeunes gens : du 16 au 21 août, en Dauphiné.
Ces lieux sont facilement accessibles en voiture et en train.
Voir les dates suivantes en 2015 sur le lien ci-dessus.




par sodalitium-france, Jeudi, 19 Décembre 2013 17:14 Commentaires(0), Lire Tout
Annonces
Apostolat de la prière et Croisade eucharistique - septembre et octobre 2015

 
AP (couverture)
Une excellente résolution
pour votre vie spirituelle :
un grand gain spirituel,
à l'efficacité soulignée par les Papes,
pour une durée de temps minime !


Avec l'apostolat de la prière, retrouvez tous les mois deux pages de spiritualité pour garder force et courage dans la vie spirituelle, deux pages qui donnent un relief particulier à chacune de nos actions quotidiennes par l'offrande au Sacré-Cœur. Voilà une suggestion pour une résolution spirituelle facile et utile pour persévérer : lire tous les mois ces petits bulletins riches en grâces et les faire connaître ! Pour en savoir plus sur ce qu'est l'Apostolat de la Prière, cliquez ici. Notre lettre de l'Apostolat de la Prière a fêté en 2013 ses 10 ans et son 100ème numéro. Ad multos annos !

La Croisade eucharistique s'adresse, dans le même esprit, à vos enfants

- le dernier bulletin de la Croisade eucharistique : à télécharger ici 

- le dernier bulletin de l'Apostolat de la Prière : à télécharger ici

• Intention de prière de septembre 2015 : “Pour la conversion des hérétiques et des infidèles”. La dizaine de chapelet à offrir est la descente du Saint-Esprit sur la Sainte-Vierge et les apôtres au Cénacle. Vertu à pratiquer : zèle pour la propagation de la foi.

• Intention de prière d'octobre 2015 : “Pour que les catholiques donnent à tous l'exemple d'une vie vraiment chrétienne”. La dizaine de chapelet à offrir est le recouvrement de l'Enfant-Jésus au temple. Vertu à pratiquer : la recherche de Dieu en toute chose et en toute action.

par sodalitium-france, Mercredi, 24 Juillet 2013 16:59 Commentaires(0), Lire Tout
Annonces
Revue Sodalitium, dernier numéro paru (mai 2013)

Le n°65 de notre revue Sodalitium est paru durant le mois de mai 2013. Vous pouvez le trouver dans nos chapelles ou nous le commander. Il est également disponible en PDF ici .

Couverture Sodalitium n°65

Au sommaire :

- Editorial
- Assise 2011 : Joseph Ratzinger et l'agnosticisme
- Généalogies
- La question sociale à la lumière du magistère de Léon XIII et dans les écrits de l'abbé Albertario
- Un édifice construit sur le sable…
COMMUNIQUES DE L'IMBC :
    . La renonciation de Joseph Ratzinger
    . L'élection de Jorge M. Bergoglio
RECENSION : Les Pédagogues
- Vie de l'Institut





Rappel : Les numéros de notre revue Sodalitium sont disponibles sur notre site, depuis le numéro 38.


par sodalitium-france, Jeudi, 16 Mai 2013 08:56 Commentaires(0), Lire Tout
Annonces
Nouvelle parution aux éditions Centro Librario Sodalitium

Bref examen critique du nouvel “ordo Missæ”, des cardinaux Ottaviani et Bacci
Suivi de l'article sur le même sujet : L'Ordo Missæ (1969).
(70 pages, 2011, préface de l'abbé Francesco Ricossa, 6 euros sans les frais de port)

Couverture Bref Examen CritiqueExtraits de la Préface : “Au cours de la même année que la promulgation du nouveau missel, deux études théologiques furent publiées dans lesquelles non seulement l'opportunité mais l'orthodoxie même du nouveau missel était mise en discussion, études que le lecteur pourra lire dans cet opuscule. La première et la plus connue de ces études est le Bref examen critique du Novus Ordo Missæ, daté du “Corpus Domini 1969”, et oeuvre, selon l'expression des cardinaux Ottaviani et Bacci qui l'approuvèrent et le présentèrent à Paul VI, “d'un groupe choisi de théologiens, liturgistes et pasteurs d'âmes”. Le Bref examen fut publié à Rome par la “Fondation Lumen Gentium” (en réalité l'association Una Voce), et très vite traduit de l'italien en français, et dans de nombreuses autres langues. La seconde étude aussi, publiée à Paris par la revue “La Pensée catholique” (n°122, année 1969, pp. 5-43) avec pour titre “Ordo missæ”, était l'œuvre d'un “groupe de théologiens” anonyme. En réalité, l'autel principal, sinon unique, de ces deux œuvres anonymes et collectives, fut le théologien dominicain Michel-Louis Guérard des Lauriers. (…)”

A commander au plus vite...


par sodalitium-france, Mercredi, 19 Octobre 2011 17:22 Commentaires(0), Lire Tout
 

MKPortal ©2003-2006 mkportal.it